Retour d’expérience d’un premier projet Agile utilisant Scrum

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars
Loading...
Dans cette vidéo je vais vous raconter un anecdote, en lien avec la formation S’initier à Scrum et découvrir les méthodes Agiles, qui concerne ma toute première revue de Sprint.

Extrait vidéo de la formation : S’initier à Scrum et découvrir les méthodes Agiles

Impact de Scrum sur la démarche de projet

L’anecdote que je vais vous raconter est en lien avec un projet sur lequel j’ai eu la chance de travailler. Un projet qui consistait à réaliser un outil logiciel à destination des conducteurs de train d’une grande société de chemins de fer.
Et mon rôle, ma mission sur ce projet, consistait à prendre la responsabilité de l’équipe de développement chargée de réaliser le logiciel, et de le développer selon un budget et des délais fixés à l’avance, puis de préconiser une méthodologie pour le réaliser.

J’en suis rapidement arrivé à la conclusion que Scrum était particulièrement adapté à ce projet, puisque le délai visé était particulièrement ambitieux, et qu’il régnait aussi une incertitude assez forte sur le besoin des utilisateurs, sachant que le métier de conducteur de train n’est pas si simple qu’on pourrait le penser.
Donc, raison de plus pour adopter Scrum. Et c’est ce qu’on a fait et on s’est rapidement retrouvés en situation de devoir montrer le fruit du travail de l’équipe. En fait après 3 semaines, puisque c’est la durée qu’on avait déterminée pour nos itérations et nos Sprints.

A la fin du délai, on a pu montrer uniquement la page d’accueil de l’application, le premier écran d’accueil à destination des conducteurs de train. Le reste du Sprint était consacré à poser un minimum de socles techniques d’architecture et de fondations, pour réaliser le produit en question.
Mais, ce peu de choses, cet écran d’accueil a été extrêmement structurant pour la suite, puisque c’est ce qui nous a permis de structurer ergonomiquement parlant, au niveau du design aussi, toute la suite du logiciel qu’on a réalisé.
Et ce qui était assez précieux aussi, c’est que les conducteurs de train ont pu commencer à se projeter dans l’usage de l’application, en prenant un smartphone avec l’application dessus, et en commençant à saisir leur identifiant et leur mot de passe. Ils ont pu se familiariser avec l’outil et se projeter dans l’usage de l’outil. Cela a contribué par la suite à affiner le besoin associé aux fonctionnalités qui n’étaient pas encore faîtes.

 

Accroître la visibilité pour améliorer la confiance

C’est comme cela qu’on a abouti à la fin du projet, à un logiciel sur mesure pour les conducteurs de train. Il se trouve que ce bénéfice de la revue de Sprint est loin d’être le seul, il y en a un autre aussi que je retiens et qui a été une réelle surprise. La maîtrise d’ouvrage, autrement dit les commanditaires du projet qui étaient présents en revue de Sprint, ont complètement changé de comportement à partir du moment où ils ont découvert quelque chose de concret, sur un logiciel entrain de se construire.

Certes peu de chose, une page d’accueil, mais au moins c’était concret, et ça montrait l’avancement du projet. Et à partir de là, une confiance a commencé à naître entre nous et la maîtrise d’ouvrage, ce qui a généré davantage de collaboration, et forcément contribué au succès du projet par la suite.

Donc cette transparence, cette visibilité offerte génère clairement une confiance précieuse pour la collaboration tout au long du projet, entre tous les acteurs et en particulier l’équipe de développement et le product owner, côté maîtrise d’ouvrage.

 

Envie de vous former à l’agilité ?

Inscrivez vous à notre prochaine session de formation : “S’initier à Scrum et découvrir les méthodes Agiles

A propos de l’auteur

FLORENT LOTHON

Florent Lothon est responsable du département digital DSI de Swiss Life. Il a plus 14 ans d’expérience en startups et sociétés de services en ingénierie informatique, à des positions de développeur, manager, coach et formateur agile.

Biographie complète

Article recommandés